L’invasion de la punaise diabolique au Canada

L’invasion de la punaise diabolique au Canada

Dans la dernière année, nous avons remarqué l’augmentation de la présence de la punaise diabolique, aussi appelé « punaise marbrée », au Canada. Cette punaise originaire d’Asie de l’Est ne cesse de gagner du terrain dans les zones urbanisées et est la cause de plusieurs pertes de productions agricoles. 

Pourquoi est-elle si redoutée?

De son nom scientifique Halyomorpha halys, cet insecte a pris le surnom de punaise diabolique car il serait responsable de nombreuses pertes agricoles aux États-Unis depuis une quinzaine d’années.  

Particulièrement redoutée dans les vergers, elle s’attaque principalement aux arbres fruitiers comme les pommiers, cerisiers, abricotiers, pruniers et pêchers. Elle n’hésitera pas à s’en prendre aux légumes, au maïs, au soya et à la vigne.  

L’explosion de la punaise diabolique au Canada est principalement due au réchauffement climatique. Cependant, puisque notre climat hivernal peut rendre la vie dure à cet insecte, il n’hésitera pas à se trouver un lieu d’hibernation dès que l’hiver se fait sentir. La punaise diabolique choisira nos abris de jardins, nos caves, nos garages et même nos maisons. Elle aime particulièrement les fissures, les fenêtres, votre cuisine et les draps de votre lit. Elle se déplace par train ou d'autres véhicules comme passager clandestin. 

Caractéristiques de la punaise

La punaise marbrée peut atteindre jusqu’à 2,5 centimètres à l’âge adulte, soit la taille d’une pièce de 25 cents. De couleur brun marbré tirant parfois sur le rougeâtre, elle possède deux marques blanches sur ses antennes. Elle dégage une odeur désagréable lorsqu’elle se sent menacée. Si vous l’écrasez par mégarde, elle dégagera cette même odeur désagréable.

Problématique

Même si la punaise diabolique est inoffensive pour les humains, elle cause des cauchemars dans nos habitations à cause de son odeur malodorante. Elle n’hésitera pas à coloniser votre domicile par milliers. 

L’une des raisons pour lesquelles il est difficile de reprendre le contrôle sur l’invasion de cette punaise, c’est l'absence de prédateurs dans son pays d’origine. Puisqu’elle n’a pas d’ennemis naturels, elle est libre de proliférer sans la crainte d’être décimée. 

Prévention

Comme pour la plupart des infestations d’insectes, la prévention est la clé. Voici nos conseils pour prévenir une infestation de la punaise diabolique :

  • Colmatez les fissures de votre fondation;
  • Colmatez les fissures autour de vos fenêtres et de vos portes;
  • Assurez-vous que le coupe-froid de vos portes extérieures n’est pas endommagé;
  • Réparez ou remplacez vos moustiquaires; 
  • Réduisez l’éclairage extérieur au maximum en soirée;
  • Assurez-vous que vos aliments sont rangés dans des contenants hermétiques;
  • Assurez-vous que votre boyau d’arrosage ne fuit pas;
  • Ventilez bien votre sous-sol, votre grenier et votre garage;
  • Gardez votre terrain bien entretenu et rangez votre bois de chauffage à au moins 20 pieds de la maison.