Un prédateur du scarabée japonais

 Un prédateur du scarabée japonais

Depuis plusieurs années, les scarabées japonais donnent des maux de tête aux jardiniers et aux cultivateurs du Canada. La première observation de cette espèce de scarabée en Amérique du Nord remonte à 1916, et à 1939 au Canada. 

Cet insecte nuisible se nourrit de nombreuses essences d’arbres, de plantes maraîchères, de fleurs et de feuilles. Lorsqu’il a terminé de s’alimenter sur une feuille, il ne reste plus que ses nervures. Il cause des dommages importants à la pelouse lorsqu’il est au stade larvaire et aux récoltes lorsqu’il est au stade adulte. Vous pouvez le reconnaître grâce à sa carapace métallique aux couleurs brune et verte. 

Durant des décennies, les chercheurs ont tenté d’introduire au pays des prédateurs du scarabée japonais, mais sans succès. Bonne nouvelle: la mouche du scarabée (Istocheta aldrichi), un parasite permettant de contrôler la prolifération de l’espèce, a fait son apparition il y a quelques années. 

Quel est l’impact de la mouche du scarabée?

Cette mouche a une espérance de vie d'un mois, pendant laquelle elle pond une centaine d’œufs sur les jeunes scarabées en émergence. Les œufs se remarquent facilement par de petites taches blanches sur le thorax de l'hôte, juste derrière la tête. 

L’œuf prend environ 24 heures à éclore. Par la suite, la larve pénètre dans le scarabée et s’en nourrit de l’intérieur, s'attaquant aux muscles nécessaires au vol. Cela entraîne éventuellement la chute du scarabée, qui s’enfouit alors dans le sol où il meurt dans les 5 à 6 jours, avant d’avoir pondu. La larve demeure dans la carcasse de son hôte jusqu’au printemps suivant, et un nouveau cycle débute.

Malheureusement, il est impossible de se procurer commercialement cette mouche. Vous devez attendre qu’elle se fraie un chemin naturellement jusqu’à votre région. Cette mouche se nourrit de nectar en butinant des fleurs tout comme les pollinisateurs. C’est pourquoi il est primordial de planter des fleurs qu’elle affectionne. 

Comment contribuer au contrôle du scarabées japonais?

Lorsque vous repérez des scarabées japonais portant des œufs sur leur carapace, vous devez éviter de les tuer afin qu’ils puissent continuer le processus l’année suivante.  Vous devriez faire le tri manuellement entre les scarabées normaux et ceux parasités avant d’utiliser un moyen pour vous en débarrasser. Vous contribuerez ainsi au contrôle de l’invasion des scarabées japonais.